Aides aux plus fragiles

Retrouvez l’intervention de Pierre Bérat lors du conseil municipal du 7 mai 2020 pour défendre l’amendement du groupe étendant les aides aux enfants de familles en difficultés, scolarisés dans l’enseignement privé :

Merci, Monsieur le Maire.

Effectivement, cet amendement qui va dans le bon sens pour tenir compte des difficultés sociales accrues pendant le confinement nous semble devoir être étendu y compris aux enfants qui se trouvent dans l’enseignement privé sous contrat et qui ont les mêmes conditions de ressources. Cela nous semble être une mesure d’équité et générale et vous savez que les établissements privés sous contrat ont également une politique sociale d’accueil des enfants. Il serait donc normal d’étendre le dispositif, d’où notre sous-amendement.

Je profite de la fin de mon intervention pour deux points très rapides par rapport aux réponses qui ont été faites.

Sur la mesure de température à l’école, il existe évidemment des solutions plus simples que les portiques et moins coûteuses.

Deuxièmement, sur l’identification des personnes fragiles, franchement, vous devriez regarder les remarques que j’ai pu faire. Quand j’entends Madame RABATEL inviter les gens à s’inscrire sur le Plan Canicule, je ne suis pas sûr qu’en matière de communication, le message soit très clair pour toutes les personnes fragiles dans ce contexte de crise Covid-19. Je pense donc qu’il faudrait revoir un peu l’ensemble du dispositif de prise en compte des personnes fragiles.

Je vous remercie.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone