AS Duchère

Comme souvent nous allons voter aujourd’hui de nombreuses subventions toutes présentées ce soir avec brio et avec beaucoup de détails et nous vous en remercions. Elles concernent la santé, le bien vivre dans les quartiers, le logement, la culture ou la sécurité et il nous semble naturel de voter pour ces propositions dans la mesure où elles concernent l’amélioration des conditions de vie de chacun. Vous le savez, je reste souvent déçu de ne pas mieux connaître les critères d’affectation de ces subventions et ne pas toujours pouvoir en déduire les arbitrages qui sont réalisés en amont de ces propositions. Et c’est le point qui m’amène à réagir ce soir sur votre proposition de l’AS Duchère. Je crois que tout le monde, et vous l’avez rappelé, au sein de cette assemblée est convaincu du travail formidable réalisé par ce club, emmené par son président et son équipe dirigeante. D’ailleurs, on retrouve certains d’entre nous, plutôt fiers de poser sur la plaquette de ce club où sont détaillées chacune des actions qui sont menées et qui ont été le projet éducatif, la vie de quartier, le lieu de dialogue, le dialogue parents / enfant, etc…

Il semble évident à ce jour que ce club constitue une des forces vives de notre arrondissement et qu’il contribue sur l’ensemble des thèmes cités précédemment au mieux vivre ensemble de l’arrondissement. Pour mémoire, et vous l’avez évoqué dans votre proposition, il est également constitué de 597, presque 600 adhérents. En septembre 2015, j’avais proposé de renforcer le partenariat entre la Ville et ce club. J’avais proposé alors que la Ville achète des places au stade et distribue à des associations d’insertion et Monsieur le Maire, vous vous étiez engagé à consulter Monsieur le Maire de Lyon, j’attends toujours la réponse. Nous sommes en mai 2016, soit presque 1 an après cette proposition et la saison s’achève. J’avais souligné dans ma précédente intervention, et vous l’avez rappelé également, que le club est en tête de son championnat et c’est toujours le cas, je reviens donc vers vous.

Vous n’êtes pas sans ignorer que le budget d’un club se prépare à l’intersaison, pas en fin de saison. C’est donc dans les semaines qui viennent que va se jouer le budget de l’AS Duchère pour l’année prochaine. Si par grand bonheur le club monte en division supérieure, qui est une division où ils peuvent côtoyer des clubs professionnels et vous l’avez rappelé, ils sont à 2 matchs de gagner un à Auxerre et un à Lyon, toutes les actions menées par l’ensemble des bénévoles du club auront encore plus de portée. La Ville doit donc se positionner au plus vite en faveur de cette saison à venir. Cela signifie plusieurs choses, si on fait le pari de se projeter avec ce club dans la durée : augmenter significativement les sommes que vous proposez, aujourd’hui, de mémoire un peu moins de 200 000 €, et l’accession en division supérieure demanderait 150 000 € de plus, en tous cas c’est ce qu’exprime le président. Aujourd’hui, ce club est l’un des moins bien dotés par la Ville par rapport à d’autres villes qui encouragent des clubs compétiteurs de même niveaux. Il faudrait également arbitrer la distribution des subventions en faveur de ce club pour accompagner sa croissance tout en maintenant un budget global de subventions, ce qui amène à mon point précédent qui est l’arbitrage, si on donne plus à l’un, il faut donner moins à l’autre d’où la notion d’importance des critères. Enfin, il faudrait annoncer au plus vite à ses dirigeants l’engagement que l’on prendrait vis-à-vis d’eux et enfin il faudrait verser les sommes qui sont convenues dans des délais raisonnables parce que la métropole s’est engagée à verser 14 000 € en février, le club n’a toujours rien touché, et vous savez comme moi que pour un club comme pour une entreprise la trésorerie c’est un élément clé.  Vous l’aurez compris, ce n’est pas seulement l’équipe fanion que je souhaite encourager, c’est bien l’ensemble du travail effectué dont la montée en division supérieure mais ce n’en est que le symbole. Je ne crois pas personnellement au saupoudrage des subventions mais plutôt dans des choix clairs et objectivés par des critères explicites.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone