Budget Primitif 2019

Juste une remarque sur la dotation d’animation locale. Je voudrais d’abord remercier Madame BLEY puisque – pas au dernier Conseil mais celui d’avant – elle avait répondu à une de mes questions puisque j’étais absent. J’ai bien pris connaissance du procès-verbal et j’ai vu que vous aviez répondu de façon très précise à ma question. Je vous en remercie. Simplement, dans votre réponse, vous dites que la dotation d’animation locale – les 38 % – sert à éditer notamment les actions de communication de la mairie, à éditer le journal d’arrondissement. Vous nous expliquer qu’il y a des contraintes budgétaires qui font qu’on a des moyens qui sont réduits, des budgets qui sont contraints. Je pense que la dotation d’animation locale s’appelle « dotation d’animation locale » et non pas « dotation d’animation et d’information locale ». On sait que les besoins dans les quartiers pour des actions d’animation, pour soutenir les initiatives des acteurs locaux, sont importants, que parfois, on leur répond qu’il n’y a pas de moyens pour soutenir les projets. Je m’étonne donc un peu que cette dotation d’animation locale serve, à hauteur de plus de 1/3, à financer le journal d’arrondissement. Vous allez me dire que vous diffusez de l’information utile à tout le monde. C’est d’abord de la communication politique, c’est d’abord le journal de la municipalité, avec un tout petit espace pour l’opposition. En début de mandat, vous avez fait en sorte qu’il soit le plus réduit possible et j’invite chacun à aller voir cette fameuse page des tribunes, la largeur des marges et la petitesse du texte qui nous est accordés. C’est d’abord un support de communication politique et de soutien aux élus de la majorité. Je trouve que ce n’est pas normal qu’il soit financé par la dotation d’animation locale. Je pense que cela gagnerait à dégager ces budgets pour soutenir des actions au bénéfice des porteurs de projets.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone