Monsieur le Maire, chers Collègues, ces délibérations vont être l’occasion pour moi d’évoquer un peu quelques règles de fonctionnement de nos travaux et de notre assemblée. Vous venez de présenter ces deux délibérations en disant avoir reçu un avis favorable de la commission. Ce sera très rapide Monsieur le Maire, ne vous inquiétez pas.

Je pense qu’en cette fin d’année et par anticipation pour les bonnes résolutions de l’année 2015, ce ne sera pas forcément inutile. Pour revenir sur deux épisodes, celui de cette commission qui, en fait, n’a pas été convoquée dans des délais réguliers et qui, bien sûr, perturbe le bon exercice de nos travaux, nous n’avons pu avoir aucun élu qui ait assisté à cette commission, sans parler des changements d’heure qui arrivent très régulièrement.

Je dois rappeler qu’il y a 22 conseillers municipaux qui sont convoqués à chaque fois, 9 adjoints d’arrondissement, avec les services cela fait une quarantaine de personnes. Je pense qu’il serait bien, pour la qualité de nos travaux, d’avoir un fonctionnement un peu plus normal de ces commissions.

Ensuite, deuxième chose sur la question de la commission du suivi des affaires scolaires, la commission municipale de la réforme des rythmes scolaires, comme aucune délibération ne la formalise, je pense qu’il serait bien là aussi que les choses soient un peu plus formalisées entre nous.

Et puis enfin je finirai cette intervention en évoquant la tenue des échanges dans notre enceinte. Il y a de cela deux conseils municipaux, c’était M. Sécheresse qui avait eu quelques propos déplacés à l’égard de M. Pierre Bérat, cette fois-ci c’est M. Kimelfeld qui a œuvré.

Vous avez la police de l’assemblée : on a le droit de ne pas être d’accord, les attaques personnelles sont les malvenues et j’espère qu’en cette fin d’année pour la qualité de nos travaux pour l’année prochaine, vous jouerez votre rôle et exercerez votre pouvoir de police de l’assemblée, en rappelant ces règles essentielles à la bonne tenue des débat démocratiques. Je vous remercie.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone