Des dénominations  pour Confluence

 Concernant la dénomination de la rue Antoine Delandine, j’en profite parce qu’il y a une mauvaise tradition au niveau de Perrache : il n’y a pas les prénoms des rues. A la demande du groupe « Les Républicains » lors de la commission, on a demandé à ajouter le prénom Antoine à la rue Delandine.

Si toutes les dénominations que je viens de vous présenter n’ont pas été sujettes à débat auprès des élus du 2ème arrondissement, il y a eu plus de débat sur l’allée Susan Sontag qui se situe entre la rue Smith et la rue Delandine. C’est une personne qui a soulevé des théories qui posent problèmes et débats au sein de ce conseil d’arrondissement, M. le Maire approfondira la chose. Elle a eu des propos qui ont fait énormément de débats sur la race blanche, aux Etats Unis. Cela n’a pas la même portée qu’en France mais elle connaissait très bien la France. Des propos qui passeraient mieux pour l’homme de droite sur le communisme qui était un fascisme qui avait réussi, ça peut la rendre sympathique mais voilà, sur ce sujet-là, je crois qu’il y a une demande de vote séparé. Je laisserai le Maire confirmer la chose. Personnellement je m’abstiendrai puisque c’est une militante qui a porté des choses que je ne partage pas et c’est vrai qu’il y a toujours un peu trop de politique dans les dénominations des rues contrairement à ce qui a été fait pour les autres personnes citées ci-dessus.

Je profite également de ce rapport pour rappeler que la passerelle Florence Arthaud reliant les quais Antoine Riboud et Arlès-Dufour est interdite aux cyclistes et aux deux roues motorisées, c’est un message que je fais passer dès que je peux le faire.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone