Développement durable

Nous avons planté des dizaines d’arbres dans tous les travaux de voirie, dès que je pouvais en mettre un, on en a mis certaine fois par rangées entières comme dans la rue Franklin ou le cours de Verdun. C’était une action très forte. On a aussi créé des centaines de m² d’espaces plantés. Moi je livrais des espaces en terre et Xavier mettait des plantes dedans. J’avoue être assez fier de ce qui a été fait dans ce mandat. Il y a aussi une thématique très forte sur le développement durable qui est la sensibilisation des gens et leurs actions propres par un vecteur comme les Jardins partagés, c’est vrai que nous sommes toujours très attentifs à la survie des Jardins partagés de Perrache par exemple. Il y a des choses très bien faites en voirie, comme l’extension de la zone 30 au sud des voûtes qui était une des promesses de campagne. La dernière qui me restait à réaliser a été réalisée en septembre. C’est un satisfécit pour la mairie du 2e et pour le conseil délégué à la voirie, à l’environnement et à la mobilité. J’espère que le quartier de Perrache va évoluer par une vie plus qualitative avec un peu moins de voitures et surtout de gens qui sortent de l’autoroute pour couper, comme leur indique leur GPS, maintenant que c’est en zone 30 le GPS réagira moins. L’autoroute, là j’avoue qu’on est toujours dans une situation qui n’est pas satisfaisante avec une quantité de voitures qui traversent la presqu’île qui est toujours forte. On ne peut pas toujours être content de son mandat, j’avoue qu’on n’a pas été assez militant sur ce sujet-là. Je pense que les habitants ont mis des banderoles à leur fenêtre, on aurait peut-être pu en mettre à la mairie. Ce n’est pas trop tard. Pour finir, un sujet qui m’a valu beaucoup d’échanges avec les habitants qui sont les doubles sens cyclables qui est un axe valorisé par la Mairie et surtout un axe que l’on a voulu porter pour le contrôler et analyser le développement. Dès la première année du mandat, nous avions mis la rue Vaubecour avec la navette S1 dessus en double sens pour voir comment cela vivait. C’était compliqué mais cela se passait bien parce qu’on n’avait pas d’accident dessus. On a dû le généraliser, la loi nous y obligeait mais on a pu l’accompagner sur l’ensemble de la presqu’île pour faire une place aux vélos. Aujourd’hui, on est sur un déploiement quasiment total sur l’ensemble de la presqu’île. Le vélo étant de plus en plus utilisé, je pense que c’était une bonne chose. Le but premier était de faire descendre les vélos des trottoirs. Malheureusement, les trottinettes sont apparues et ont récupéré leur place ! Je pense que l’évolution législative sur les trottinettes permettra de cadrer cette mauvaise pratique des trottinettes sur le trottoir. C’était juste un petit bilan 2018/2019 des actions de la mairie du 2e qui ont permis d’améliorer le développement durable en verdissant, en favorisant des places pour le vélo et en vous aidant en tant que piéton à vous déplacer un peu mieux. Voilà, c’est pour ma délégation, si des collègues ont envie de rajouter des choses, n’hésitez pas.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone