Engagement triennal pour le logement

Intervention de Stéphane Guilland lors du conseil municipal de Lyon du 18 décembre 2017 à propos de l’engagement triennal pour le logement

: Monsieur le Maire,

Tout vient à point à qui sait attendre, dit l’adage. Depuis plusieurs années, je dénonce, tant sur ces bancs qu’à la Métropole, le fait que votre politique en matière de logement social fasse la part belle à l’objectif comptable au détriment d’une juste répartition. Depuis longtemps, je dis et je répète que les 7e et 8e arrondissements, bien que déjà fortement pourvus, prennent bien plus que leur part.

À chaque fois – il l’a encore dit tout à l’heure –, Monsieur LE FAOU me répond que je me trompe, tout en se gardant bien de nous fournir des chiffres précis permettant d’étayer ses propos.

Lors de l’examen de ce rapport en Commission, nous avons enfin pu obtenir des chiffres précis de la production de logement social par arrondissement. Et que disent ces chiffres ? Ils disent tout simplement que, quand la Ville de Lyon atteint une production de logement social correspondant à 120 % de son objectif triennal, les 20 % supplémentaires sont réalisés en intégralité dans le 7e et le 8e.

Avec respectivement 160 % de l’objectif pour le 7e et 216 % de l’objectif pour le 8e, ce sont donc les arrondissements déjà pourvus qui permettent de réaliser les objectifs comptables d’une politique.

Alors je sais, Monsieur LE FAOU va me répondre – il l’a déjà fait en Commission et en Conseil d’arrondissement – que je suis contre le logement social, que je suis contre la réalisation de résidences sociales à destination des étudiants ou des personnes âgées, que je suis contre la production de logements, que je suis contre l’économie du bâtiment, que je n’ai pas conscience de l’impact de cette production sur le bâtiment et sur l’emploi. J’en passe et des meilleures. Je les connais depuis longtemps. Il me connaît d’ailleurs depuis suffisamment de temps pour savoir que ce n’est absolument pas le cas.

Pour autant, il sait aussi que je dénoncerai toujours le déséquilibre que vous êtes en train de créer dans notre Ville, non pas en respectant l’objectif triennal que notre assemblée avait adopté en 2014 pour la période 2014-2016, ou celui que vous nous soumettez aujourd’hui pour la période 2017-2019, mais en vous jetant dans une course en avant consistant à produire toujours plus.

Voyez-vous, Monsieur le Maire, si vous preniez l’engagement de respecter les objectifs que vous nous soumettez aujourd’hui, le groupe Les Républicains et apparentés – Ensemble pour Lyon, aurait pu voter cette délibération, car, vous le savez, le logement social n’est ni de droite ni de gauche, il est au service des Lyonnais les plus fragiles. Michel LE FAOU vient de préciser que les objectifs présentés n’étaient que le fruit de l’application de la loi. Soit, mais nous savons que vous irez au-delà et que, demain, vous afficherez – grâce au 7e et au 8e – des résultats bien supérieurs, accentuant toujours et encore le déséquilibre entre les différents quartiers de notre Ville. Nous ne pouvons le cautionner et nous abstiendrons donc sur cette délibération.

Je conclurai, Monsieur le Maire, par une interrogation. Nous avons, dans notre assemblée, quatre parlementaires En Marche et un ministre, qui, d’un côté, en votant ici cet engagement triennal aujourd’hui expriment à Lyon leur attachement au logement social et qui, en soutenant la politique mise en place par le gouvernement et notamment l’article 52 du projet de loi de finances, le rendent difficilement tenable. Je regrette à ce titre de ne pas les avoir entendus sur le sujet.

Je vous remercie.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone