C’est le message que nous avons transmis le 23 octobre dernier au Maire de Lyon et au Président de la Métropole de Lyon à propos du Musée des Tissus après l’annonce faite par le Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de s’engager dans le projet porté par le Conseil régional Auvergne Rhône-Alpes et l’Etat avec le soutien de la filière textile représentée par Unitex.

Ce musée porte une part de l’ADN de notre agglomération et la qualité et l’intérêt patrimonial des collections du Musée des Tissus et des Arts décoratifs imposaient de trouver une solution pérenne. Nous saluons les engagements de Bernard Pivot ou Stéphane Bern et regrettons que ses déclarations en faveur du musée lui aient valu des remontrances pour le moins déplacées de la part de celui qui était il y a peu Maire de Lyon et est désormais Ministre de l’Intérieur…

La Ville et la Métropole ont pratiqué dans ce dossier la politique de la chaise vide. La présentation récente d’un contre-projet monté à la hâte sans aucune concertation et en reléguant les partenaires au rang de supplétifs ne donnait pas le sentiment d’une vraie volonté politique.

Il est encore temps pour nos deux collectivités de rejoindre le mouvement enclenché en s’inscrivant dans le groupement d’intérêt public en passe d’être constitué pour le renouveau de ce musée. Au Maire de Lyon et au Président de la Métropole de prendre leurs responsabilités.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone