Ligne C3, on se moque du monde une nouvelle fois

En 2015, nous avions dénoncé l’absurdité du projet de ligne C3 en site propre au regard des besoins réels et la façon dont était conduit ce projet.

Une fois de plus la réalité nous donne raison. Non seulement le coût du projet a grimpé de plus de 24% entre décembre 2014 (54 M€ HT) et décembre 2017 (67 M€ HT), mais David Kimelfeld, Gérard Collomb et Fouziya Bouzerda s’asseyent une fois de plus sur la concertation et le premier échelon de proximité que sont les élus d’arrondissement.

C’est ce que nous avons pu découvrir ce matin à la lecture de la presse nous informant du nouveau plan de circulation au débouché du pont Lafayette en réservant la circulation sur le cours Lafayette entre le quai Victor Augagneur et le cours de la Liberté aux seuls bus et vélos, obligeant les véhicules à emprunter la rue de Bonnel pour aller vers la Part-Dieu.

Premièrement, cet aménagement ne figurait absolument pas dans le dossier de l’enquête publique de 2015 qui concernait bien l’aménagement à partir du pont Lafayette puisque le dossier d’enquête publique s’intitulait « Ligne C3 en double site propre entre le pont Lafayette et le pôle multimodal Laurent Bonnevay ».

Deuxièmement, alors même que tout est ficelé et annoncé ce n’est qu’aujourd’hui que les élus du 6e arrondissement ont enfin été officiellement informés par la présidente du Sytral.

C’est vrai que ce n’est pas comme si nous vivions une crise majeure de notre société où le fossé entre les élus et les citoyens n’allait s’accentuant…

Décidément le nouveau monde ressemble tellement furieusement à l’ancien monde ! Il est grand temps que cela change en tournant la page de ceux qui sont aux manettes depuis 18 ans.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone