Locaux Quadrilatère, Mairie du 6e

Retrouvez l’intervention de Dominique NACHURY lors du Conseil Municipal du 24 septembre 2018 à propos des locaux Quadrilatère

 

Monsieur le Maire,

Vous nous proposez d’approuver la mise à disposition d’une partie des anciens locaux de la Bibliothèque du 6e arrondissement à l’Espace 6 MJC. Je ne reviendrai pas sur les évocations faites pour la destination de ces surfaces libérées à la suite de l’ouverture de la Bibliothèque Clémence Lortet. Il semblerait que les paroles ne soient pas toujours une parole.

J’ai contesté cette mise à disposition en Commission Immobilier et Bâtiments et mon groupe a souhaité réexprimer lors du Conseil municipal cette position.

S’agissant d’un local entièrement inscrit dans le volume affecté à la Mairie du 6e au sein du quadrilatère du même nom, s’agissant d’un local à usage associatif sans aménagement spécifique, il doit être transféré à la Mairie du 6e.

Cette décision contraire heurte le bon sens alors qu’on cherche à mieux organiser pour assurer bon fonctionnement, cohérence, sécurité et économies.

Cette décision ne me semble pas non plus très respectueuse de la loi PML, mais là, c’est un sujet qu’il faudrait appréhender plus globalement.

Notre position n’est pas « hostilité vis-à-vis de l’Espace 6 MJC », dont nous connaissons les besoins en locaux pour asseoir son équilibre et satisfaire les besoins en activités des adhérents ou potentiels adhérents. Je rajouterai que si cette association est toujours là, c’est bien parce qu’elle a bénéficié des soutiens forts et toujours constants des Maires d’arrondissement successifs.

Ce local transféré aurait d’ailleurs été utilisé par l’Espace 6 MJC sur la base de créneaux horaires tout comme il aurait permis à d’autres associations en déficit d’équipement de poursuivre leur développement ou simplement leurs activités.

En Commission et encore maintenant, il était suggéré que l’Espace 6 MJC serait invité à faire une place à d’autres acteurs comme Lyon Gym. Alors pourquoi créer un système parallèle ?

Nous voterons donc contre cette délibération.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone