Masques : comment s’en procurer ?

Retrouvez l’intervention de Pascal Blache lors du conseil municipal du 7 mai 2020 :

Monsieur le Maire,

Mesdames et Messieurs les élus,

Tout le monde a bien compris qu’il est fondamental que nous puissions collectivement renouer avec la vie économique, sociale et éducative, mais tout en maintenant un respect strict des mesures sanitaires.

Pour résoudre cette équation difficile, le temps n’est pas à la politique politicienne, mais bien à l’intelligence et à la coordination collective que chacun doit s’imposer. Les repères relationnels habituels (Mairies, associations, relations interpersonnelles) n’existent plus. Pour informer les habitants, nous ne pouvons pas nous contenter d’annonces globales, qui peuvent laisser penser que des millions de masques vont arriver directement aux habitants.

Sur ce sujet, puisque vous faites le compte rendu de 13 marchés passés pour des masques grand public, chirurgicaux et FFP2, je reprends les différentes annonces faites et je vous remercie de les confirmer ou de les amender pour préciser chaque situation, dans un objectif de clarté et d’efficacité pour l’ensemble des habitants.

Je cite donc : « Avant le 11 mai, 25 000 masques seront donnés aux publics fragiles et isolés. Ainsi, les seniors en résidence (microcoupure son) qui sont aussi inscrits sur le fichier Canicule ou possédant la Carte Senior, seront prioritaires au même titre que les personnes inscrites sur (microcoupure son). Pour les seniors ne disposant pas de la Carte Senior, une inscription est (microcoupure) www.lyon.fr ou auprès de Lyon en Direct à partir du 8 mai, et, pour tous les autres, ces masques vont donc leur parvenir par la Poste la semaine du 8 mai. »

Pouvez-vous nous valider ces informations ?

Deuxième point, après le 11 mai, la Mairie sera en mesure de fournir des masques au reste des Lyonnais. Au regard des commandes de masques de la Ville de Lyon pour un volume global de 1 550 000 masques, nous ne pourrions distribuer que 150 000 masques le 11 mai. Compte tenu de l’attente et des demandes en forte augmentation des habitants, qui contactent leurs Mairies d’arrondissement et qui sont de plus en plus nombreux d’ailleurs, pouvez-vous nous donner un planning et un échelonnement de cette distribution ?

La Ville de Lyon doit recevoir des masques de trois collectivités, dont la Métropole de Lyon et la Région Auvergne-Rhône-Alpes. L’ensemble de ces masques sera-t-il bien distribué par le circuit des points de retrait défini par la Ville de Lyon ?

Quatrième point, concernant la répartition, les points de retrait que nous comptons à ce jour sont au nombre de 15 lieux, essentiellement situés dans des gymnases. Il me semble que 15 lieux pour près de 520 000 habitants sont très insuffisants. Pensez-vous être en capacité de faire évoluer ce nombre de points de retrait dans les semaines à venir ?

Toutes ces questions sont très importantes pour nous, parce que (microcoupure) aujourd’hui. Donc le jour est venu, aujourd’hui sans doute, d’avoir des réponses.

Un second point que je souhaite évoquer ici, c’est le probable engorgement des Mairies d’arrondissement – nous l’avions évoqué lors de notre entretien téléphonique. Le déconfinement est prévu le 11 mai. Un grand nombre de prestations délivrées en présentiel vont être mises en place dans les Mairies d’arrondissement, avec ou sans rendez-vous. Je donne quelques exemples, pour bien circonstancier mon intervention : titres d’identité, passeports, certificats de vie, stationnement résidentiel pour la première demande, déclarations de naissance, remise des livrets de famille, dépôt de dossiers de mariage et célébration de mariages urgents, accueil des demandeurs de logement, etc.

Compte tenu du principe de précaution, les modalités pratiques d’accueil des usagers seront modifiées. Concernant la Mairie du 6e, je pense que c’est assez similaire avec les autres Mairies : ouverture des services de 9 heures à 12 heures 30, puis, l’après-midi, de 13 heures 45 à 16 heures 45. Mais il faudra la présence de gardiens aux ouvertures et fermetures, une matérialisation de deux files d’attente, avec ou sans rendez-vous, une présence simultanée de 10 usagers maximum sur le plateau administratif, une salle d’attente limitée à 5 personnes, des chaises individuelles espacées de 1,50 mètre, distance d’au moins 1 mètre entre les agents, dispositifs d’entrée et sortie différenciés, enfin installation de gels hydroalcooliques, et ainsi de suite. Nous sommes obligés de respecter ces engagements.

Nous aurons potentiellement à accueillir des milliers de personnes, compte tenu de documents en attente à ce jour avec plus de contraintes de fonctionnement. Ma question est la suivante : avez-vous imaginé des procédures de report ou de simplification pour pouvoir absorber dans les meilleures conditions l’ensemble de ces flux d’accueil ?

Voilà, Monsieur le Maire, quelques points importants, où il nous faut des réponses, car nous sommes depuis plusieurs jours sous les appels téléphoniques et messages constants de nos habitants, malheureusement parfois sans réponse. Peut-être nous, Maires d’arrondissement, aurions-nous été un peu plus associés, je ne serais pas obligé de vous poser ces questions aujourd’hui en Conseil municipal.

Je vous remercie.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone