Meublés de tourisme : il était temps !

Régulièrement évoquée au fil des conseils métropolitains depuis plus de deux ans, la question des meublés de tourisme n’avait jamais trouvé jusqu’à maintenant une traduction politique de la part de l’exécutif de la Métropole et de celui de la Ville de Lyon.

Avec les délibérations présentées vendredi au conseil de la Métropole et lundi au conseil municipal de Lyon, Philippe COCHET, Président du groupe Les Républicains et apparentés de la Métropole de Lyon, et Stéphane GUILLAND, Président du groupe Les Républicains & Apparentés – Ensemble pour Lyon de la Ville de Lyon, se réjouissent de la prise en compte même tardivement de cette problématique.

Ils avaient d’ailleurs rencontrés les représentants de l’UMIH le 15 septembre dernier puis interpellé le Président de la Métropole lors du conseil métropolitain du 18 septembre par la voix de Philippe COCHET. Cette demande fut confirmée par un courrier le 2 octobre.

Les meublés de tourisme soulèvent plusieurs difficultés :

  • celle de la concurrence déloyale par rapport aux hôteliers traditionnels,
  • l’absence ou le très faible reversement de taxe de séjour pour la collectivité,
  • la raréfaction de logements pour les habitants dans certains secteurs,
  • les nuisances sur les copropriétés dues à la multiplication des allées et venues et à des comportements pas toujours respectueux.

La loi d’octobre 2016 permet aux collectivités d’intervenir pour réguler ce marché et certaines villes comme Paris ou Bordeaux se sont déjà engagées dans cette voie, il était temps que Lyon réagisse.

Les élus Les Républicains et apparentés de la Métropole et de Lyon seront attentifs à la mise en œuvre de ces délibérations et aux moyens de contrôle qui y seront affectés.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone