Monsieur COLLOMB… un peu de décence !

Lors de ses vœux à la presse le Sénateur-Maire et Président de la Métropole de Lyon s’est plaint de voir ses revenus baisser.

Le nouveau règlement intérieur du Sénat mis en place par Gérard LARCHER, Président Les Républicains de la Haute Chambre, pénalise en effet financièrement les parlementaires trop absents au Sénat… et donc Gérard COLLOMB !

Quand on entend cela, c’est à se demander s’il n’a pas perdu le sens commun. Cumulard notoire, la somme des indemnités de ses 3 principaux mandats de Sénateur, Maire et Président de la Métropole pourrait atteindre plus de 18 700 € bruts* par mois. Le mécanisme de l’écrêtement l’empêche d’avoir une rémunération brute mensuelle supérieure à 8 321,65 €, le surplus étant reversé aux budgets de la Ville et de la Métropole.

La pénalité du Sénat n’est donc appliquée que sur les 2/3 de sa rémunération brute. A ces indemnités, il faut rajouter sa retraite de l’Education nationale en tant qu’agrégé de Lettres classiques. A comparer avec quelqu’un payé au SMIC soit 1 480,27 € bruts par mois, Gérard COLLOMB n’est pas malheureux et nous ne rentrerons pas dans les facilités que lui procurent ses différents mandats : transport, nourriture,…

Il est donc encore bien au-dessus des 4 000 € par mois… et pas encore totalement sur la paille, que les Lyonnais soient rassurés.

Peut-on en ces temps de budgets contraints décemment se plaindre de voir ses indemnités d’élu baisser pour cause d’absences ? Franchement où est le scandale dans la diminution d’une indemnité pour un mandat qui n’est pas fait avec sérieux ? Si Gérard COLLOMB n’a pas le temps de faire la loi et de contrôler l’action du gouvernement comme doit le faire tout parlementaire alors qu’il laisse la place !

Non vraiment, Monsieur COLLOMB vous n’arriverez pas à nous faire pleurer.

Stéphane GUILLAND
Conseiller municipal et métropolitain
Président du groupe Les Républicains & Apparentés – Ensemble pour Lyon

 

* Sénat : 5 547,77 €, Ville de Lyon : 8 307 €, Métropole de Lyon : 4 911,63 €.
Montants actualisés avec la revalorisation du point d’indice au 01/07/2016.

 

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone