Nouveau  Collège

Ce collège longtemps promis dans l’arrondissement est  enfin à l’ordre du jour,  Cette délibération entraine 3 remarques

Nous nous félicitons de la création d’un collège. Je pense que tout le monde était d’accord pour dire qu’il était plus que temps et je ne suis pas certain, même si les chiffres sont intéressants, qu’il y ait besoin des prévisions de l’Inspection académique pour la rentrée prochaine pour s’assurer qu’il y a urgence. Je pense que l’urgence se constatait dans beaucoup de collèges de l’arrondissement et des arrondissements voisins. Un collège peut avoir un périmètre beaucoup plus large que celui de l’arrondissement.

Pour ce qui est de l’espace vert, j’espère que les annonces faites sur la création d’espaces verts sur les terrains Patay et Givaudan seront suivies d’effets. En calculant rapidement, deux fois 2 000 mètres carrés, cela devrait faire quasiment l’équivalent de ce que nous perdons sur la rue Cazeneuve. Nous pouvons l’entendre et je pense que c’est un argument que nos concitoyens et les habitants du 8ème peuvent également entendre.

Troisièmement , je considère que nous signons aujourd’hui une convention donnant tout pouvoir à la Métropole de faire ce qu’elle veut sur un tènement et de nous envoyer paître si elle en a envie Qu’est-ce qui nous dit que, demain, la Métropole sera d’accord pour acquérir ce terrain dans des conditions correctes ?  Qu’est-ce qui nous dit que, demain, la Métropole souhaitera l’acquérir et ne demandera pas à la Ville de Lyon qu’il soit mis à disposition gratuite ?  J’aurais tendance à dire que plus la Métropole avancera sur ce dossier, plus vite elle aura déposé un permis de construire voire commencé des travaux voire ouvert un collège à la rentrée prochaine, plus il sera difficile pour la Ville de Lyon de défendre ses intérêts et de revenir en arrière. Je pense que la Ville et la Métropole auraient pu, dans le cadre des discussions qui s’étendent depuis quelques mois à ma connaissance, se pencher sur une convention toute autre, de cession ou de mise à disposition à plus long terme moyennant une redevance. Cela n’a pas été fait et je trouve que ce chèque en blanc fait à la Métropole ne va pas dans les intérêts de la Ville de Lyon. C’est la raison pour laquelle nous nous abstiendrons sur ce dossier

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone