Occupation commerciale des rues

Je constate que pour certaines rues (rue du Doyenné, rue de Trion et rue des Farges par exemple), il y a d’importants changements à la hausse, sur des zones déjà en difficultés. Je m’interroge sur cette augmentation des coûts pour les commerçants et souhaiterai connaître les  études ayant conduit à ce choix.

 

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone