PEDT 2019/2020 : temps scolaire/périscolaire

Lors du Conseil Municipal du 23 septembre 2019, une délibération n° 2019/5006 a été soumise concernant les attributions pour le soutien aux projets des écoles et des accueils de loisirs sur le temps scolaire et sur le temps périscolaire. La présente délibération porte sur des annulations, réattributions et ajustements de certaines aides attribuées sur les temps scolaires et périscolaires. Il n’en abordera pas le détail car il s’agit de toute la Ville de Lyon et pas particulièrement du 6è arrondissement. Il y a une annulation due à des ajustements en fonction des projets et des effectifs accueillis.

II y a des attributions de subventions et vacations complémentaires sur le temps scolaire, notamment pour des classes découvertes ou des projets d’intérêts locaux mais aussi sur les temps périscolaires qui concernent l’action coup de pouce relais, par exemple. Il poursuit avec les projets d’éducation à la santé (EDSA), les actions de sensibilisation aux handicaps/Vivre ensemble. Dans ce cadre, tous les arrondissements sont concernés et notamment le 6è arrondissement avec des projets d’éducation à la santé mais aussi des actions inclusives vivre ensemble. Il rappelle qu’un avis favorable avait été donné par le 6e pour l’accueil d’enfants porteurs de handicaps, notamment à l’école Jean Jaurés et Jean Racine car le 3e n’a pas souhaité accueillir cette classe. Il pense qu’accueillir ces enfants dans un univers tel qu’il existe est important car cela va dans l’intérêt de ces enfants mais aussi des enfants qui ont la chance de ne pas en être porteur. Il y a aussi des actions sur l’estime de soi, notamment sur Montaigne Ferry pour laquelle il a beaucoup insisté car c’est une école où il y a beaucoup de mixité et une action « Respecter son corps pour bien être en forme à l’école sur la maternelle Antoine Rémond. Cette expérience sera intéressante car il faut commencer dès les premières années. Il termine avec les projets « ambassadeur du livre ». Ce sont des personnes de l’AFEV (Association de la Fondation Etudiante pour la Ville) qui sont présentes dans les écoles. Dominique NACHURY et lui ont mis en garde, lors la séance en commission, l’Adjoint en charge sur cette action afin que ces ambassadeurs arrivent au plus vite et non pas, comme l’an dernier, au 2ème trimestre. Ils comprennent la problématique de l’AFEV pour le recrutement de ces ambassadeurs du livre qui sont des jeunes engagés dans un service civique sur des contrats de courte durée. Mais si l’on veut véritablement porter ces projets, il faut que ceux-ci soient dans les écoles dès la rentrée. C’est la raison pour laquelle la ville a été alertée très en amont.

Avant le vote, je souhaite indiquer qu’il peut être reproché, comme cela l’a d’ailleurs déjà été fait préalablement, qu’une délibération globale ne soit pas prise sur cette programmation pour avoir une vision complète, plutôt que des petits morceaux émaillés de ci de là. Cela serait intéressant que cela soit pour les élus de la majorité de l’arrondissement voire les élus d’opposition. On aurait ainsi le budget total sur une année scolaire des dépenses faites avec l’argent public

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone