Plaine des jeux des États-Unis

Intervention de Stéphane Guilland lors du conseil municipal du 27 mars 2017 à propos de la plaine des jeux des Etats-Unis

Monsieur le Maire, vous me permettrez en préambule de rejoindre l’avis de M. Royer sur les prises de parole intempestives de M. Bernard. S’il veut la parole, il la demande et j’imagine bien que vous la lui donnerez !

Monsieur le Maire, quelques mots très rapides sur ce dossier, moins sur le fond que sur la forme.
Suite au départ du LOU Rugby au Matmut Stadium pour Gerland, les riverains s’interrogeaient sur l’avenir que vous réserviez à ce tènement immobilier, propriété de la Ville de Lyon, même s’il est situé sur la commune de Vénissieux, mais à proximité immédiate du 8e arrondissement, arrondissement qui m’est cher, vous le savez.
Nous vous avions d’ailleurs interrogé à ce sujet lors du Conseil municipal de juillet, par la voix de Michel Havard, puis doublement en octobre dernier, par Michel Havard de nouveau et par moi-même. Vous m’aviez alors répondu que rien n’était arrêté et que nous serions informés en temps et en heure.

Ce fut effectivement le cas, Monsieur le Maire, puisque dans le Progrès du 8 février dernier, les élus que nous sommes et les riverains concernés, apprenaient que la plaine des jeux des Etats-Unis serait aménagée pour accueillir les forains.
Alors même que le modèle lyonnais que vous cherchez aujourd’hui à exporter, repose sur la concertation avec les habitants… il n’y en eût point ! Cette absence a d’ailleurs valu à Mme Gay, une réunion houleuse, quoi qu’elle en dise ! Ce mode de communication, Monsieur le Maire, n’est pas acceptable. Il n’est respectueux, ni des habitants, ni des élus.

Je m’interroge également sur le fait que ce dossier n’ait pas été présenté pour information en Commission Immobilier… alors qu’il est aujourd’hui rapporté par Nicole Gay et que plus de 600.000 € de travaux ont été engagés : j’emploie le passé puisque nous venons d’apprendre qu’ils sont bientôt terminés, les forains pouvant être accueillis à partir du 1er avril. Il est vrai qu’en tant que membre de cette Commission, j’ai pour habitude de rentrer dans les détails… Je n’ose imaginer, chère Nicole Gay, que ce puisse en être la cause !

Un exemple de détail que j’aurais pu demander, lors de la présentation en Commission Economie : il a été indiqué qu’il y avait urgence à trouver une solution, la Métropole souhaitant récupérer l’actuelle base de vie des forains… Je me serais fait un plaisir d’y dénoncer l’attitude du Président de la Métropole, une fois encore, bien peu respectueuse des communes.

Un autre exemple : il a été indiqué que dans le futur PLUH, cette zone deviendrait constructible, ce qui laisse penser que vous souhaitez faire à terme une opération immobilière au détriment de la conservation des terrains sportifs, dont les clubs de notre ville manquent déjà cruellement.

Compte tenu de votre mode de fonctionnement, Monsieur le Maire, il serait étonnant que vous me répondiez sur ce point…

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone