Prévention des risques centrale du Bugey et barrage de Vouglans

Retrouvez l’intervention de Stéphane GUILLAND lors du Conseil Municipal du 24 septembre 2018 à propos de la prévention des risques centrale du Bugey et barrage de Vouglans

 

Monsieur le Maire, je suis très content de constater que Jean-Yves SÉCHERESSE a retrouvé son calme. Je me posais la question de savoir si le jeu de chaises musicales qui s’annonçait dans vos adjoints suite à un retour annoncé ne le mettait pas dans cet état et s’il ne se sentait pas un peu visé, ce qui l’obligeait à marquer son territoire, nous l’avons bien noté. Je pense que je vais l’énerver un peu de nouveau, puisque l’intervention que je vais faire concerne bien les installations classées, mais d’une manière générale, et pas seulement celle dont Jean-Yves SÉCHERESSE vient de nous parler en détail.

Nous avons très fréquemment abordé un sujet à la Métropole – il le fut encore lundi dernier –, sur lequel notre collègue élu du 4e arrondissement, Josselin ÉDOUARD, est particulièrement attentif, à savoir les risques d’une quelconque défaillance de la centrale nucléaire du Bugey, risques qui pourraient peser sur notre agglomération et sur notre ville.

Il convient ici de prendre en compte la centrale nucléaire en elle-même mais également l’installation de conditionnement et d’entreposage de déchets activés prévue pour recevoir sur un peu plus de 8 000 mètres carrés 2 000 tonnes de déchets issus de la déconstruction des réacteurs nucléaires.

À ce titre, le fait que la Ville de Lyon tout comme la Métropole ne soient pas associées aux travaux de la Commission locale d’information de la centrale du Bugey ne peut que nous interpeller, alors même que c’est le cas de la Ville de Genève, pourtant largement moins exposée que le bassin lyonnais.

Au-delà du risque nucléaire direct, certains d’entre nous ont pu voir le reportage sur le barrage de Vouglans, diffusé le 13 septembre dans Envoyé spécial sur France 2 et toujours disponible en replay. L’hypothèse d’une rupture brutale aurait des conséquences tant directes pour notre Ville qu’indirectes en impactant les installations nucléaires du Bugey et ne peut donc – ne doit donc pas – nous laisser indifférents.

Aussi, Monsieur le Maire, il me semblerait judicieux :

  • D’une part que notre Ville demande à intégrer la Commission locale d’information de la centrale du Bugey ou tout au moins s’associe à la demande que le Président de la Métropole s’est engagé à renouveler.
  • D’autre part que vous puissiez nous indiquer les démarches que vous avez sans doute engagées pour primo évaluer au mieux les risques et deuzio s’assurer de leur prise en compte à tous les niveaux.

Je vous remercie.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone