Promenade Moncey

Nous allons approuver ce rapport qui va dans le bon sens parce que c’est un axe majeur. Il est important qu’on le requalifie et qu’on le remette mieux en valeur. J’avais deux questions. Cette promenade Moncey, c’était un des principaux éléments de votre programme électoral, de vos propositions et c’est peut-être le plus marquant des dernières municipales pour votre liste. Finalement, on se rend compte dans ce qui est exposé ici que c’est un peu en-deçà de ce qui avait été promis, annoncé. Alors il y a les contraintes budgétaires que vous allez nous évoquer. Mais la question est : Comment avez-vous procédé dans ce contexte pour faire des choix et privilégié telle opération par rapport à telle autre, dans l’ensemble de la requalification de la promenade Moncey qui était prévue. Et pourquoi certain ont été abandonné ou décalé et pas d’autre. C’est donc la première question.

La deuxième, c’est par rapport au projet de PLU-H qu’on a vu à la dernière séance. Dans le cadre de ce projet de PLU-H et on va parler là de la diagonale Moncey au-delà des halles. La Ville de Lyon, ce n’est même pas la Métropole qui l’a demandé, la Ville de Lyon a demandé une modification des hauteurs sur l’ilot Garibaldi, Lafayette, Moncey, donc le petit triangle qui est juste avant le cours Lafayette. Si la Ville de Lyon a demandé expressément qu’un projet, pas encore approuvé, soit modifié pour cet aspect-là c’est donc qu’il y a sans doute une opération qui est prévue. Il y a quelque chose qui doit se passer sinon on n’aurait pas fait cette modification à ce moment-là. Quelle est cette opération prévue et comment elle s’inscrit avec ce projet global de diagonale Moncey. On est à la énième intervention de la collectivité sur ce secteur avec une mobilisation d’argent public importante et des résultats qui ne sont pas toujours à la hauteur. On en est tous conscient. Je me demande si cette énième intervention n’aurait pas été l’occasion, l’opportunité de remettre en fait le sujet du petit CLIP sur la table. Je mesure l’impact financier et la difficulté intellectuelle de détruire un bâtiment aussi récent mais je me demande si au bout du bout, on réalise des économies en tournant autour du problème sans véritablement le traiter.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone