Question du 6e : gestion des salles par les arrondissements

Intervention de Pascal Blache lors du conseil municipal du 28 mai 2018 à propos de la gestion des salles par les arrondissements

Je vous remercie, je l’avais orientée un peu comme la seconde, parce que je savais qu’il faudrait que je complète.

On est d’accord. Cette question qui concerne les locaux municipaux du 6e dont la gestion n’est pas décentralisée va dans la même thématique.

Je ne tiens pas à récupérer la gestion des salles. Pour connaître un peu ça dans le monde privé, je sais ce que c’est aussi de gérer. Pas du tout ! Soit, je me suis mal exprimé, soit on s’est mal compris. Vous avez raison, 35 ans après, la loi PLM a vécu et aujourd’hui les seules logiques qui existent et que nos habitants – mais je pense que tous les maires qui sont là et les conseillers d’arrondissement le vivent – en fait, ce qu’ils veulent, c’est savoir comment ils vivront mieux à proximité de chez eux. Et donc, on cherche juste des solutions pratico-pratiques. Moi, je ne tiens pas à détenir quelque salle que ce soit. Sauf qu’effectivement si l’on perd la toute petite proximité que nous avons, avec, je vous le rappelle, 2 euros par habitant pour animer nos arrondissements, c’est vraiment un problème de vie !

Je vous réponds. C’était juste pour compléter, car il y avait une erreur sur l’interprétation. Je ne tiens pas à récupérer d’autres salles. Concernant le Parc de la Tête d’Or, c’est juste pour alléger les finances de la Ville de Lyon.

Je prends bonne note, par contre, que vous êtes d’accord pour réfléchir à cette réflexion de modification de la loi PLM. Je pense que c’est la bonne voie.

Ma dernière question, qui rejoint un peu la précédente et qui va être beaucoup plus courte, revient à la charge sur un sujet déjà évoqué par mes soins à plusieurs reprises, qui concerne en fait des locaux gérés par vos soins, locaux pour certains fermés. Cela a un peu évolué entre le moment où l’on a rédigé la question et aujourd’hui, puisque nous avons, a priori, réglé un sujet qui est l’ancienne bibliothèque du 6e arrondissement, qui était dans la question et qui serait affectée pour partie à la MJC, pour partie à Lyon Gym, pour ses activités, d’après ce que je sais, Lyon Gym étant le plus grand club de gymnastique de la Région Rhône-Alpes en licenciés. Je le dis au passage quand même.

Concernant la mairie, je voulais juste revenir sur la salle Victor Hugo, qui, sous prétexte d’une main-d’œuvre souvent indisponible, nous constatons qu’en fait nous ne pouvons pas l’utiliser, alors que nous avons là une salle de 480 places, qui est une jauge rare à Lyon.

Où en êtes-vous ? Avez-vous enfin pris des décisions sur ce sujet ? Nous avions proposé de récupérer certains locaux vacants et notamment une délégation de service public pour la salle Victor Hugo, sachant qu’il y avait des troupes résidentes qui étaient prêtes à s’en occuper. Faut-il à chaque fois qu’un élu ou un fonctionnaire en charge du dernier poste change et part sous d’autres horizons, on soit obligé de remettre tout cela à zéro ? Les habitants, les associations, les entreprises, attendent des réponses et n’en peuvent plus du temps trop long de réaction ou des absences de réponses de notre collectivité.

Je vous remercie de me répondre.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone