Question du 6e : le chalet du Parc de la Tête d’Or

Retrouvez l’intervention de Pascal Blache lors du conseil municipal du 23 septembre 2019 :

Je vous remercie Monsieur le Maire de cette réponse. Je n’attendais que ça, un grand dessein, et vous l’avez validé.

Maintenant, sur la deuxième question, je ne sais pas. Là aussi, c’est une question sur le Chalet du Parc qui n’avance malheureusement pas beaucoup.

Pour faire un petit rappel historique, dans un article Lyon Capitale daté de février 2003, Guillaume LAMY écrivait « Raymond BARRE était un habitué des lieux, son successeur Gérard COLLOMB s’y restaure de temps à autre, trois des treize clubs Rotary de Lyon y dressent leurs dîners hebdomadaires, de nombreuses sociétés françaises y organisent régulièrement des séminaires, une quinzaine de mariages y sont célébrés chaque année. Au total, ce sont près de 30 000 couverts que le restaurant du parc de la Tête d’Or a servi l’an dernier ».

L’an dernier, c’était en 2002. Autant le Pavillon est voué à disparaître, rasé « comme un vulgaire mauvais poil dans une moustache de verdure », le journaliste concluait son article comme cela en 2003. Je me souviens également avoir assisté, lors du 17e Congrès mondial de la rose, avec M. GIORDANO d’ailleurs, très bel événement pour la Ville de Lyon, Capitale mondiale de la rose, en 2015, à une dernière séance plénière dans ce Chalet avant d’en fermer définitivement les portes.

Vous avez accordé un permis de démolir en juin 2016, dont vous avez souhaité la reconduction. Il est valable jusqu’à juin 2020. Il ne nous reste donc que très peu de temps pour donner une nouvelle vie ou une nouvelle destination à ce lieu abandonné depuis malheureusement bien trop longtemps. Plus le temps passe, plus le temps de le réhabiliter, à un coût raisonnable, s’éloigne. Pour les Lyonnais un abandon définitif serait un véritable déchirement, eut égard à son histoire, son passé, surtout dans un Parc de la Tête d’Or qui est le site le plus visité à Lyon.

Merci de bien vouloir nous indiquer ce que vous comptez faire.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone