Question du 6e : parc de la Tête d’Or, un parc métropolitain ?

Intervention de Pascal Blache lors du conseil municipal du 28 mai 2018 à propos du parc de la Tête d’Or

Chers Collègues,

La première question qui vous est proposée aujourd’hui, porte sur l’avenir du Parc de la Tête d’Or.

Le Parc de la Tête d’Or attire, comme vous le savez, des milliers de visiteurs chaque semaine, parfois jusqu’à 80 000 visiteurs certains week-ends, dont la majorité effectivement, provient de la Métropole, voire des départements limitrophes.

Ce parc nécessite d’importantes sommes pour son entretien, des sommes que la Ville de Lyon n’arrive plus à assumer depuis de nombreuses années : les grandes serres ont été mal rénovées et certains morceaux s’en décrochent, les petites serres ne sont toujours pas rénovées, malgré des engagements pris depuis 2011, la Porte des Enfants du Rhône a attendu des années pour être restaurée, les autres portes nécessiteraient également des rénovations, auxquelles la Ville n’a pas même commencé à réfléchir. Peu à peu la situation s’enlise dangereusement !

D’autres parcs de la Ville ou de la Métropole ont été transférés à la Métropole. Pourquoi celui du Parc de la Tête d’Or ne l’est pas encore ? Pourquoi aucune démarche ne va dans ce sens ? Je me permets de vous rappeler, qu’outre la gastronomie et son histoire, Lyon cherche aussi à rayonner pour ses espaces verts, qui progressent de plus en plus, et son parc gratuit, un des plus grands d‘Europe en zone urbaine.

Plus nous attendons, plus les coûts seront élevés, et nous risquons même de devoir détruire ce qui ne pourra plus être sauvé. À ce rythme, je crains que Lyon ne rayonne bientôt plus sur sa capacité à prendre les bonnes décisions sur la gestion de son patrimoine. Je vous remercie.

 

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone