Reconversion du musée Guimet

Retrouvez l’intervention de Jean-Jacques David lors du conseil municipal du 27 janvier 2020 :

Monsieur le Ministre,

Monsieur le Maire,

En 2014, après les promesses électorales comme vous savez les faire, vous avez imaginé une Maison de la Danse dans la Halle Girard pour y localiser l’ensemble de cette structure avec ses activités annexes.

À l’époque, nous vous avions alerté et estimé que c’était une erreur de délocaliser cet espace, installé depuis les années 80 dans le 8e arrondissement.

On peut penser que vous avez suivi nos conseils en vous rappelant que vous aviez le Musée Guimet sur les bras et qu’il fallait peut-être trouver une solution pour utiliser correctement ce bâtiment emblématique cher aux Lyonnais.

Certes, ce Musée a connu depuis sa fermeture au public (14 ans environ) déjà plusieurs projets : collège, bibliothèque, musée de la gastronomie, nouveau palais d’hiver, j’en passe et des meilleurs.

Lorsque j’avais été sollicité en qualité de Conseiller général en 2011 pour trouver un devenir à ce bâtiment, vous m’aviez gentiment mais tout aussi fermement rappelé que c’était la Mairie de Lyon qui était propriétaire et non le Conseil général. Donc, circulez, il n’y a rien à voir.

En 2016, par une chance inespérée, et ce, en accord avec Pascal BLACHE, Maire du 6e, vous avez imaginé une excellente destinée à ce bâtiment, le transformer en un lieu de danse et arts du cirque pour accueillir des compagnies du monde entier, des danseurs amateurs, du public (450 places assises environ), bref, beaucoup de monde à recevoir.

Comment peut-on imaginer un instant pour des hommes de l’art que sont en principe les architectes, les bureaux d’études, les scénographes et les acousticiens, qu’on ait pu faire une telle impasse sur ce projet pharaonique de 26 millions d’euros ?

Aujourd’hui, vous nous soumettez un dossier pour une rallonge de 5 millions, plus de 3 milliards, comme vous le disiez dans votre enfance. Permettez-moi de dire que trop, c’est trop.

Nos concitoyens ne sont pas des vaches à lait, qui vont compenser des erreurs aussi manifestes.

Monsieur le Ministre, étant membre du jury, un des projets a été retenu tel qu’il nous a été présenté. Les pièces écrites établies par vos services précisaient aux trois candidats en lice, je cite : « Une note acoustique explicative ayant pour objet d’expliquer les solutions mises en œuvre pour respecter les objectifs de confort acoustique des différents espaces, ainsi que le respect de la réglementation. »

Que faut-il croire ? Que faut-il faire ? Ce qui va être voté aujourd’hui se monte au total à 31,6 millions d’euros en valeur novembre 2017. À cela, vous devez rajouter 1,2 million d’euros d’actualisation à octobre 2019 et ce n’est certainement pas fini.

À la dernière Commission d’Appels d’Offres, je me suis abstenu sur cet avenant, de même qu’à notre Conseil d’arrondissement. On pourrait craindre que votre ami, Michel MERCIER, vous ait donné de bons conseils pour faire exploser les budgets, tel le Musée de la Confluence.

Pour conclure avec humour sur ce dossier qui nous est cher, voire très cher, ce bâtiment portera très bien sa nouvelle dénomination de Palais Guimet.

Pour ma part, je m’abstiendrai sur le principe de cette augmentation.

Je vous remercie de votre attention.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone