Rythmes scolaires : quel avenir ?

Intervention de Stéphane Guilland lors du conseil municipal de Lyon du 25 septembre 2017 à propos du devenir des rythmes scolaires

Monsieur le Maire, mes chers Collègues, je n’avais pas préparé d’intervention rédigée sur ce dossier pour une raison simple, c’est qu’en commission votre adjoint avait annoncé que vous nous feriez des annonces aujourd’hui et je ne vous cache pas que je suis un peu déçu de la teneur des annonces. Si j’ai bien compris votre propos, Monsieur le Maire, vous avez fait un constat. Un constat qu’on peut résumer mais qui avait déjà été fait de nombreuses fois sur nos bancs, sur la mise en place de la réforme des rythmes scolaires dans notre ville. Constat qui se résume et d’ailleurs l’ancienne adjointe à l’éducation, Mme Brugnera, disait souvent que l’application de la loi avait été la plus grosse contrainte de la mise en place des rythmes scolaires dans notre ville.

Vous le savez comme moi, vous venez de le dire, le point positif de cette réforme était le respect de la loi mais elle avait beaucoup de points négatifs. Elle coûte très cher à la ville, elle coûte très cher aux parents. Elle donne aux familles et aux enfants en particulier un rythme qui est plus que contestable, ce n’est pas moi qui le dit mais c’est le rapport parlementaire. Enfin et ça, je l’avais dénoncé depuis toujours, elle ne participe pas, absolument pas, à la réduction des inégalités sociales puisque dans les quartiers populaires, les taux de participation aux activités périscolaires sont très largement inférieurs à ceux constatés dans la moyenne de la ville.

Mais tout ça, Monsieur le Maire, même si vous l’avez dit dans vos objectifs, c’est des choses que nous connaissions tous et qui ont déjà été dites trop de fois sur ces bancs.

Si je retiens ce que vous nous avez dit, vous nous avez annoncé une consultation qui pourrait aboutir sur un nouveau système pour la rentrée 2018. Je reste un peu sur ma faim et je pense que les élus du groupe Ensemble pour Lyon les Républicains partagent mon point de vue, car nous attendions un peu plus. Nous attendions au minimum une méthode. Qu’elle va être votre méthode de concertation, de consultation ? Nous attendions une étendue de cette consultation. Avec qui allez-vous discuter des rythmes scolaires ? Enfin, nous attendions un calendrier. Je rappelle quand même que vous nous avez annoncé, lors du dernier Conseil municipal, qu’il fallait consulter l’Education Nationale sur ces rythmes scolaires idéalement en janvier. Janvier, c’est dans trois mois. Il serait assez intéressant que les modalités précises de cette consultation nous soient communiquées. Si on veut respecter les délais, si on veut, comme vous l’avez dit, et je ne remets pas en cause votre intention, être efficace dans l’intérêt des enfants de notre ville.

Je vous remercie.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone