Sécurisation des écoles

Intervention de Stéphane Guilland lors du conseil municipal de Lyon du 25 septembre 2017 à propos de la sécurisation des écoles

 

Monsieur le Maire, mes chers Collègues, quelques mots sur cette délibération relative à la sécurité dans deux écoles du 9e arrondissement.

J’avais eu lors de votre élection l’occasion de vous dire, Monsieur le Maire, combien nous étions attachés à un fonctionnement apaisé de notre assemblée fait de transparence et de bonnes pratiques au service de l’intérêt général des Lyonnais. Vous m’aviez indiqué partager cet objectif et à ce titre, votre premier Conseil municipal nous avait rassuré sur vos intentions. Le message n’a malheureusement pas été perçu de la même façon par tous les membres de votre majorité et c’est regrettable.

Avec près de 49 000 enfants accueillis dans les écoles publiques et privées de notre ville, nous sommes tous concernés par la question de la sécurité des élèves.

Lors de la commission immobilier – bâtiments du 16 juin dernier, alors que nous avions une délibération sur les autorisations d’urbanisme dont un grand nombre concernait des travaux de sécurisation dans les écoles, j’avais demandé que nous soit fait un point sur ce sujet et il m’avait été dit que cela serait fait à la rentrée.

Lors de l’examen de cette délibération en commission éducation, votre nouvel adjoint en charge de cette compétence a refusé de répondre à nos interrogations sur ce sujet arguant grosso modo que par sécurité il ne pouvait pas communiquer sur les mesures qui auraient pu être prises et éviter toute surenchère médiatique.

Je suis contraint de vous le dire, Monsieur le Maire, cette réponse n’est tout simplement pas acceptable. Si justement, nous demandons de tels éléments en commission qui sont des réunions à huis clos, je le rappelle, c’est bien parce que nous avons pleinement conscience que tout ne doit pas, ne peut pas, être divulgué sur la place publique pour ne pas donner des pistes d’action à des personnes potentiellement mal intentionnées.

Nous ne doutons pas un instant que toutes les mesures nécessaires à la sécurité des écoles ne sauraient être prises, pourtant, la réponse de votre adjoint nous permet d’en douter, comme s’il ne voulait pas trop qu’on gratte, comme s’il y avait quelque chose à cacher.

Aussi, nous demandons qu’un point précis sur la sécurisation des 190 groupes scolaires nous soit présenté lors de la prochaine commission, point détaillant les travaux réalisés, ceux à venir, leur financement et leur phasage.

A défaut, nous n’aurons d’autre choix que de vous poser directement nos questions lors du prochain Conseil municipal. Je vous remercie.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone