Sport & Subventions

On a une augmentation de 12 à 7 % sur le football, moins 16 % sur le tennis de table. Vous nous dites que vous avez décidé cela en concertation avec le président de l’ALCR. Néanmoins, j’en profite pour souligner la consommation des crédits qui n’est pas totale. Mais peut-être est-ce une volonté ? Je parle des crédits liés aux Lions du sport. L’année dernière en 2017, pour la Croix-Rousse nous avions 6000 € de subventions potentielles et nous avons versé 2000 € à l’OFFISA. Nous sommes le seul arrondissement qui n’a pas utilisé l’ensemble des possibilités à notre disposition ; est-ce que les clubs de sports n’ont pas autant de besoins financiers à satisfaire pour que l’on se prive de cette possibilité-là ?

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone