Stationnement

Après les hausses de stationnement, les hausses de taxes pour les commerçants, cette fois-ci, à nouveau, on en remet une couche et elle est significative.  Sur ces 3 délibérations, c’est vrai qu’il y a une qui convient : celle relative au tarif modulable pour l’environnement. Je crois que c’est une bonne chose et je voudrais la souligner.

Ensuite, sur les 2 autres délibérations, effectivement on y va assez fort. Je veux revenir sur un ou deux points : sur les objectifs pour augmenter la rotation des véhicules, effectivement c’est une bonne chose qui vise à limiter le stationnement pendulaire, et nous sommes tout à fait d’accord. Réduire le stationnement autour des parkings existants, je voudrais quand même signaler le manque de places dans certains parcs relais à l’évidence, je le constate tous les jours à certaines heures, on ne peut pas se garer dans les parcs relais. Quelle est la solution ? C’est d’aller en voiture en centre-ville ou en tous cas dans les quartiers de la Ville de Lyon. Quant à la simplification les modalités de stationnement payant, je pense que tous les collègues ici ont eu à s’agacer devant un horodateur où il a fallu s’y reprendre à 3 fois parce que vous savez que depuis que vous avez supprimé le quart d’heure gratuit, c’est d’une complexité énorme, il faut rentrer son numéro d’immatriculation. Le temps qu’on arrive à rentrer les informations, ça s’efface…

Enfin, bref, simplification ce n’est pas encore le cas. Revenons maintenant aux 2 points importants. Le forfait post stationnement passe de 17 euros à 60 euros, dans certains quartiers à 35 euros, c’est quand même énorme. A titre de comparaison dans certaines autres villes : Paris est passé à 50 euros, vous voyez c’est inférieur, Bordeaux à 35 euros, et Lille à 17 euros. Je ne sais pas si on est en train de chercher par ces mesures, à récupérer l’argent qui ne viendra plus dans les caisses de la Ville du fait de la suppression de la taxe d’habitation ou des dotations de l’Etat, mais à nouveau c’est le citoyen qui va en pâtir. Un autre point sur ce forfait post stationnement : la Ville de Lyon a choisi d’être sur une seule tranche de 10 h alors que d’autres villes ont mis un tarif minoré sur des durées plus courtes. Je ne sais pas si l’objectif de la rotation sera amélioré par cette augmentation qui porte sur une tranche de 10h, c’est-à-dire la journée complète.

S’il n’y avait que ça ! Maintenant ce sont les résidents. Il y a un peu plus d’un an je crois qu’on avait ici même voté une augmentation du forfait mensuel. On nous avait dit qu’il fallait s’ajuster mais qu’après, on ne reviendrait plus là-dessus. Et bien si on y revient, par le biais d’une vignette. C’est en fait un droit à stationner, c’est un droit à utiliser sa vignette de stationnement mensuelle ou hebdomadaire. C’est énorme ! Et en plus ce n’est pas des moindres, si c’était une vignette pour couvrir les frais de gestion, ça se comprendrait et je voterais à deux mains il n’y a aucun souci, mais on est bien au-delà : 40 euros pour le premier véhicule, 60 euros pour le deuxième. C’est une hausse importante. C’est-à-dire que si on a une seule vignette dans la famille, on va passer de 220 à 260 euros, ça fait donc une augmentation de 18 %. Si c’est une famille qui a 2 vignettes, parce qu’elle peut avoir des besoins, car il y a beaucoup de professions qui demandent à avoir une voiture pour pouvoir se déplacer à des horaires qui ne sont pas couverts par les transports en commun notamment, ça va faire une augmentation de 22,7 %. A l’heure où les français ont quelques difficultés, même si on espère que ça va s’améliorer, c’est quand même un mauvais coup pour le pouvoir d’achat des habitants de Lyon. Comme je le disais tout à l’heure, est-ce fait pour compenser en partie les baisses de dotation de l’Etat et la diminution de la taxe d’habitation ? Pour information pour mes collègues, je crois qu’on parlait de 40 000 vignettes à 40 euros ça fait 1 600 000 euros. On est loin de la taxe d’habitation, on est d’accord, mais ce genre de décision augure mal de ce qui peut se passer par la suite.

Quand même un point que je trouve favorable en dehors de l’aspect environnemental dont on a parlé tout à l’heure, c’est l’histoire de faire des bassins de vie, c’est très bien, enfin un certain pragmatisme ! Parce que combien de résidents habitent d’un côté de la rue et ont de la place de l’autre côté mais ne peuvent pas bénéficier du tarif résident, c’est d’une stupidité ! Ça au moins c’est corrigé, bravo !

Dernier point, ces augmentations vont être mises en place au 1er janvier, je voudrais savoir également quelle politique de communication vous allez faire auprès des habitants, des résidents mais aussi pour l’augmentation de cette fameuse FPS. Pour ces raisons et vous le comprendrez, nous voterons contre ces décisions, mais voterons pour celle concernant l’environnement.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone