Très rapidement, monsieur le Président,

Puisque cela a été évoqué, je renvoie au préambule de mon intervention précédente sur le fait que ce dossier n’est pas simplement feyzinois mais qu’il est bien métropolitain, d’autant que là, il y a aussi une dimension différente qui a été soulignée par madame Marie-Christine Burricand et dont nous avons pu débattre lors de la commission développement solidaire, qui est le fait qu’un territoire, celui de la Conférence territoriale des Maires, est concerné aussi dans le cadre de la mise en œuvre de ce qui a été décidé.

La municipalité de Feyzin bien sûr décide librement mais, néanmoins, les conséquences pourront être sur la Maison métropolitaine de ce territoire et je pense qu’il aurait été important d’informer les Communes concernées : Vénissieux, Saint Fons, Solaize et Corbas, je crois. Il sera important d’évaluer parce que dire “on comprend les inquiétudes qui ont pu s’exprimer”, il faut pouvoir démontrer qu’on va dans le bon sens et non qu’on pénalise d’autres territoires.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone