Tarification des piscines et devenir de Gerland

Intervention de Jean-Jacques David lors du conseil municipal de Lyon du 18 décembre 2017 à propos de la tarification des piscines et du devenir de celle de Gerland

Monsieur le Maire,

Sur la délibération elle-même, vous le savez, nous sommes opposés à la politique tarifaire que vous menez sur les piscines. Nous avons déjà eu l’occasion de vous le dire ici même.

Notre revendication principale est la mise en place d’un tarif spécifique pour les Lyonnais, comme cela se fait sur d’autres communes de l’agglomération, et même au Centre nautique intercommunal de Lyon, Saint-Fons, Vénissieux, dont nous faisons partie et où les tarifs d’accès pour les non-résidents sont de 22 à 36 % plus chers que pour les résidents.

En Commission, il a été mis en avant la jurisprudence européenne pour justifier ce refus. À lire la réponse ministérielle, apportée le 25 novembre 2014 à Madame Marie-Jo ZIMMERMANN, alors députée de Moselle, cette argumentation ne tient pas. Le ministre de l’Intérieur de l’époque répondait : « Ainsi, en ce qui concerne les services publics locaux facultatifs, les discriminations tarifaires sont possibles en fonction du lieu de résidence. Du fait de leur qualité de contribuable local, les résidents peuvent en effet bénéficier d’un tarif réduit dans la mesure où celui-ci constitue la contrepartie de la prise en charge du service par le budget de la collectivité. » Peut-être devriez-vous interroger l’actuel ministre de l’Intérieur pour savoir ce qu’il en pense ?

Plus globalement, sur les piscines, comme notre collègue GEOURJON, nous nous interrogeons sur la solution envisagée pour la piscine de Gerland. Le 1er décembre, dans les colonnes du Progrès, vous parliez, Monsieur l’Adjoint, de deux lieux possibles : le parc relais que le SYTRAL vient de vendre à la Métropole pour plusieurs millions d’euros ou la petite prairie du parc de Gerland. On entend aussi certains suggérer l’implantation de terrains de beach-volley au parc de Gerland. Cela risque de faire beaucoup sur le même site !

Il serait intéressant que vous puissiez informer le Conseil municipal de l’avancement de ce dossier. Le temps passant très vite, nous ne voudrions pas, au lendemain de la saison estivale 2019, nous retrouver sans solution pour l’avenir.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone