Taxe d’ordures ménagères : 53% des Lyonnais payent deux fois

Intervention de Laurence Balas lors du conseil municipal du 2 juillet 2018 à propos de la taxe d’ordures ménagères

Chers collègues,

Nous voterons contre cette décision modificative, dans la lignée de nos votes concernant le budget 2018.

Je souhaite cependant rajouter quelques mots et je supprime mon intervention suivante sur le tableau des effectifs pour rester dans les temps, et ce sera rapide.

Quelques mots à la suite d’un article paru dans Le Progrès de ce matin sur la taxe des ordures ménagères, payée par les habitants de Lyon et de Villeurbanne. Dans cet article, on apprend, alors qu’il existe deux taux de fiscalité selon le niveau de service rendu, que ceux-ci se voient appliquer un taux uniforme de 6,79 % pour le ramassage de leurs poubelles. Or il semblerait que 53 % des Lyonnais et des Villeurbannais sortent eux-mêmes leurs poubelles ou payent une tierce personne pour les sortir et ne devraient donc pas se voir appliquer ce taux maximum, mais un taux un peu inférieur de 6,32 %.

Alors, je sais que vous allez me dire, selon la formule chère à notre ancien Maire, que ce ne sont que quelques euros, que cela ne représente pas grand-chose, mais je vais vous dire, comme je l’ai également plusieurs fois dit, que tous ces euros qui s’additionnent font beaucoup à la fin et contribuent à entretenir un ras-le-bol fiscal un peu général dans notre pays. Il est vrai qu’à la Ville, vous avez – même si vous ne voyez pas les choses de la même façon – souvent tiré sur cette ficelle, à la Métropole aussi, en vous concentrant davantage sur les augmentations de recettes plutôt que les baisses de dépenses.

Je vous pose donc la question ici, Monsieur le Maire et à vous, Monsieur l’Adjoint aux Finances de la Ville : allez-vous demander au Président de la Métropole et au Vice-Président aux Finances de la Métropole de remédier à cette injustice, d’autant qu’elle touche souvent des foyers modestes habitant dans des logements sociaux ? C’est une question d’équité et aussi de responsabilité.

J’ai lu avec intérêt récemment une étude de l’OCDE, qui montrait qu’au Danemark, 80 % des habitants sont heureux de payer des impôts (et ils en payent beaucoup, autant que nous), parce qu’ils savent à quoi ils servent et cela leur paraît normal. Cela rend des services identifiés. C’est loin d’être le cas en France et c’est dommage. Les élus responsables que nous sommes doivent être concernés par ce sujet.

Je vous remercie.

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone