Tranquillité des habitants

 J’aimerai que  s’engage une réflexion sur la place des automobilistes dans le quartier. Certaines voies de vélos sont à contre-sens des voies automobiles. Cela est incompatible dans certaines rues. Cela crée une insécurité pour tout le monde. Par exemple, la rue du Griffon, très fréquentée quotidiennement : les trottoirs sont quasi inaccessibles du fait des potelets, il y a une voie de cycliste en contre-sens, cela crée des situations délicates qui créent beaucoup de nuisances et qui pourraient être évitées si on réfléchissait à la place de chacun. Concernant la concentration des lieux de nuit, il y aurait des améliorations à apporter dans certains secteurs de l’arrondissement. Je constate plutôt une dégradation de l’ambiance dans mon quartier et j’ invite les élus à s’appuyer sur le plan local d’urbanisme pour donner plus de place aux familles et aux enfants sur l’espace public et en matière d’équipements qui leur seraient dédiés

 

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone