Violences encore et toujours

Vendredi dernier au lendemain du quart de finale de la Coupe d’Afrique des Nations et des débordements qui avaient eu lieu à Lyon, je demandais au Maire de Lyon et au Préfet du Rhône où était la République.

Nous l’avons vu hier soir après la demi-finale et malgré 300 policiers supplémentaires annoncés dont il faut saluer l’engagement, il y a désormais à Lyon une incapacité manifeste à maintenir l’ordre.

En juillet 2018 à l’occasion de la coupe du monde de foot, notre ville avait déjà connu des violences inadmissibles. Faut-il qu’à chaque compétition masculine de football des sauvages envahissent les rues et saccagent ? C’est ça faire la fête et vivre en société ?

Après plus de 6 mois de violences liées aux gilets jaunes, les Lyonnais aspirent légitimement à plus de tranquillité.

Au bout de 18 ans de collombisme dans cette agglomération, nous sombrons, hélas, dans une situation inquiétante où le « vivre ensemble » s’amenuise au profit du « vivre côte à côte » voir même du « vivre face à face ».

Quel sera le prochain épisode de ce triste spectacle ? A quoi faut-il s’attendre vendredi 19 juillet ?

 

Partager sur :Tweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+Share on FacebookEmail this to someone